Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Etats-Unis: “Le nombre de sans-abris à New York EXPLOSE et n’a jamais été aussi élevé !”
 

L’ensemble des médias mainstream continuent d’essayer de nous convaincre que l’économie américaine est florissante et parallèlement le nombre de sans-abris bat tous les records et ce, dans toutes les grandes villes à travers l’Amérique. Dans l’un de mes récents articles où je mets en avant à quel point les américains les plus aisées parmi l’élite de la côte ouest sont terrassés de peur de voir des hordes de sans-abris prendre progressivement du terrain en se rapprochant de leurs quartiers huppés. Beaucoup de gens ont pris ce sujet très au sérieux, mais ce qui se passe à New York est encore bien pire. Selon les dernières statistiques du Département du Logement et du Développement urbain des États-Unis, environ 14% de l’ensemble des sans-abris aux Etats-Unis se trouvent aujourd’hui à New York

Selon un tout récent rapport du département du logement et du développement urbain (United States Department of Housing and Urban Development, abrégé en HUD), le nombre de sans-abris ne fait qu’augmenter. Dans l’une de leurs plus récentes enquêtes annuelles, le HUD a découvert que sur une seule soirée de janvier, il y avait 552.830 sans-abris dans tout le pays. Ils étaient 78.676 à New York, soit pratiquement 14% de l’ensemble des sans-abris comptabilisés.

Ce chiffre de 78.676 bat tous les records.

Et il y a plusieurs autres records similaires depuis ces derniers mois.

41 millions d’Américains passeront Noël dans la pauvreté Près de 102 millions d’américains sont toujours sans emploi. Pire qu’à n’importe quel moment lors de la dernière récession !!

Mardi, une association qui regroupe bon nombre de gens qui luttent contre le phénomène des sans-abris a fait un bilan de la situation en 2019. Selon ce rapport, le nombre de sans-abris qui logent dans des refuges à New York bat record sur record.…

En février 2019, en moyenne, 63.615 hommes, femmes et enfants dormaient dans des refuges chaque nuit, soit un peu moins que le record de janvier.

Alors que le nombre de familles diminue légèrement, celui des célibataires ne cesse d’augmenter.

Le chiffre record de 18.212 sans-abris célibataires qui dorment dans des refuges pour sans-abris en février 2019, représente une hausse de 150% depuis 2009. Entre septembre 2018 et avril 2019, le nombre de ces célibataires qui dorment dans des refuges est 32 fois plus important.

Si c’est ce à quoi ressemble une reprise économique, j’appréhende déjà de savoir ce qui arrivera au moment de la prochaine récession.

En tout, 133.284 individus seuls ont passé au moins une nuit dans un refuge pour sans-abris à New York, au cours de l’année 2018, ce qui constitue un record historique.

Ceci représente une hausse de 61% si on compare à l’année 2002.

Il est clair que très peu d’argent qui sort de Wall Street ne bénéficie à ceux qui sont au plus bas de l’échelle. Les indices boursiers ont beau monter, mais il y a toujours de plus en plus de personnes à New York qui n’ont pas de toit où s’abriter.

Dans un rapport sur les sans-abris, le maire « De Blasio » et le gouverneur « Cuomo » ont reçu la très mauvaise note « F » pour leur gestion de cette crise des sans-abris. Ils n’ont apparemment pas apprécié ce bilan compte tenu de leurs efforts mal récompensés.

Par exemple, Le maire De Blasio pointe du doigt le fait qu’il vient à peine de recevoir l’autorisation d’ouvrir un refuge pour les sans-abris en plein centre de Manhattan. Ce dernier se situe à deux pas d’un des immeubles les plus luxueux et cher du monde.

Un regroupement de propriétaires sur la 58ième West Street, ont réclamé une ordonnance afin de faire barrage auprès de la ville et ses agences contre l’ouverture d’un refuge dans l’ancien Park Savoy Hôtel au 158 West de la 58ième.

Ils ont argumenté que le bâtiment n’était pas aux normes de sécurité et que cela créerait des nuisances dans le quartier.

A priori, ce nouveau refuge pour les sans-abris est carrément situé derrière un immeuble emblématique “La tour One57” où Michael Dell (PDG fondateur de l’entreprise informatique Dell) avait fait l’acquisition de l’un de ces appartements pour 100 millions de dollars.

Et tout comme sur la côte ouest, les riches résidents de ce quartier sont assez contrariés au sujet de leurs potentiels nouveaux voisins

Le regroupement de voisins sur la 58ième West Street ont écrit sur leur page facebook que leur voisinage était menacée en raison d’un projet pour des sans-abris.

Ce regroupement de voisins a écrit dans un document en avril 2018 : « Nous comprenons le besoin de donner un toit à des sans-abris, nous pensons avoir le droit d’être consultés avant que l’un de nos immeubles soit rempli de personnes récemment relâchées en liberté conditionnelle ».

C’est facile de se moquer de la détresse des propriétaires d’appartements luxueux, mais cela n’a rien de drôle quand on réalise à quel point la crise des sans-abris est sans précédent aux Etats-Unis.

Par le passé, les familles américaines étaient fortes et cela permettait d’avoir un filet de sécurité au niveau national que même le gouvernement fédéral ne pouvait égaler. Si par exemple un américain venait à connaître une période très difficile, une autre personne de sa famille, la prenait en charge. Mais de nos jours, la cellule familiale traditionnelle a littéralement explosé, ce qui fait que beaucoup de sans-abris n’ont absolument plus personne sur qui compter.

En plus, les américains sont de nos jours, de plus en plus dépendants de médicaments plus ou moins légaux, comme jamais dans toute l’histoire américaine. Ce phénomène est directement lié à la crise des sans-abris. Un très large pourcentage de ces sans-abris sont des toxicomanes et encore plus particulièrement sur la côte ouest.

Bien sûr, il y en a beaucoup qui vivent dans la rue après des phases de malchances. A moins que votre famille ne possède des fortunes indépendantes, il est évident que, pour en être là, vous avez dû passer par des grosses galères dans votre vie. On ne doit jamais mépriser des personnes qui ont tout perdu, parce qu’après une série de malchances, cela pourrait très bien nous arriver aussi.

Je ne sais pas si vous vous en rendez compte mais le monde qui nous entoure se détériore vitesse grand V. Et à moins qu’il y ait un miracle, les choses vont s’aggraver de plus en plus dans les mois et années à venir.

Source: endoftheamericandreamVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

Afin que vous puissiez comprendre au mieux l’ampleur du problème, nous vous invitons à regarder cette courte vidéo réalisée il y a moins d’1 an et demi (Or les chiffres ont augmenté depuis) au sein de la Capitale de la « Première économie Américaine » Los Angeles, là où s’entassent des dizaines de milliers de « SDF ». Vous aurez ainsi une petite idée de l’envers du décor.

La triste réalité des sans-abris à Los Angeles a été dévoilée dans une vidéo enregistrée par une caméra embarquée (dashcam) le jour de Noël 2017.

Cette courte vidéo de trois minutes révèle de façon brutale le quotidien de 20.000 sans-abri dans la riche ville californienne. N’oubliez pas que Wall street a réalisé en 2017, la meilleure année de toute son histoire. Que se passera-t-il le jour où les indices dopés par les injections monétaires et les rachats de titres à gogo se mettront à s’effondrer ?

Regardez bien cette courte vidéo en espérant qu’elle en fera réfléchir plus d’un !

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
3 Comment threads
1 Thread replies
3 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
dupontgJean Pchanny Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
dupontg
Invité
dupontg

les 102 millions incluent les retraites,les handicapes et les etudiants..
Si on donnait les chiffres pour la france ils seraint encore pires

Jean P
Invité
Jean P

Eh puis, on nous raconte que c’est le plein emploi aux USA ? À moins, qu’ils ont erré dans les donnés statistiques. Ils ont probablement pris les données des sans abris qui est en forte augmentation pour de la croissance économique ? Ils vont surement faire ce qui ont fait à la ville de Détroit en faillite tout comme plusieurs autres grosses villes. On détruit tous les bâtiments délabrés et l’on plante des arbres pour cacher les apparences. Ah les américains, les inventeurs de la supercherie et des tromperies. Comme dirait, l’autre ”Ils sont fort les américains”

channy
Invité
channy

@Ils vont surement faire ce qui ont fait à la ville de Détroit en faillite tout comme plusieurs autres grosses villes”
Donc vous voulez que Dearborn avenue a été refaite. tant mieux c était un vrai coupe gorge de jour comme de nuit,au début des années 2000, nos cités c est boboland à coté…je ne vous parle mème pas du centre d Atlanta( ville Olympique) autour de Peach street
Après regardez en Chine, on a inventé les villes fantômes grace à la croissance économique

channy
Invité
channy

Pendant ce temps là en grance, ou la Macronmania est en marche après 27 semaines consecutives de célebrations populaires, ou Si bete nous raconte que le chomage est au plus bas depuis 10 ans..on apprend que chez notre drame de paris la situation ne serait pas aussi brillante qu a NYC
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/l-enfer-aux-portes-de-paris-20190517?redirect_premium
la start up nation est en marche et on va ratrapper notre retard sur les USA .