Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
USA: De nombreuses entreprises transforment les congés forcés temporaires en licenciements définitifs !
 

Et voici encore un autre signe qui prouve que l’économie américaine n’est pas prête de rebondir rapidement même si les chercheurs parvenaient à trouver un vaccin efficace contre le Covid-19. De nombreuses entreprises envisagent de licencier définitivement des salariés qu’ils avaient forcé à prendre des congés et ces dernières prendront d’autres dispositions afin de réduire considérablement leurs coûts de fonctionnement.

Beaucoup de ces entreprises ont dépassé les attentes en matière de bénéfices au deuxième trimestre. Selon CNBC, la moyenne des entreprises a surpassé de 22% les estimations des analystes. C’est nettement plus élevé que la norme historique de 3%. Mais le chiffre d’affaire n’a dépassé les estimations que de seulement 1%. Les entreprises ont augmenté leurs revenus en réduisant considérablement leurs coûts.

Et de nombreux analystes pensent que bon nombre de ces mesures de réduction des coûts deviendront permanentes. Cela n’augure rien de bon pour la croissance économique.

Par exemple, les entreprises ont considérablement réduit leurs déplacements. Un cadre a déclaré à CNBC qu’ils cherchaient à réduire les frais de transport de manière permanente. « Nous n’avons tout simplement pas besoin de faire nécessairement les mêmes voyages que nous faisions dans le passé ».

Cette réduction des voyages paralysera davantage les compagnies aériennes et les hôtels déjà sous le choc des restrictions des déplacements imposées pendant la pandémie. Cela signifie automatiquement davantage de licenciements et plus de réductions de personnel. Boeing a récemment annoncé son intention de proposer d’autres départs volontaires à ses employés, étendant ses réductions d’effectifs au-delà de l’objectif initial de 10% dévoilé en avril.

La réduction des effectifs est encore plus importante que prévue.

Au fur et à mesure que la pandémie se répandait, de nombreuses entreprises ont temporairement mis à pied certains salariés. Maintenant que les réalités économiques commencent à vraiment se faire sentir, les entreprises laissent partir beaucoup de leurs employés pour de bon. Plusieurs cadres interrogés par CNBC ont déclaré qu’ils allaient de l’avant malgré des licenciements permanents. Le chef d’une grande entreprise de transport a déclaré qu’environ la moitié de ses congés forcés étaient désormais devenue des réductions définitives d’effectifs. Le PDG de Spirit AeroSystem a déclaré à CNBC que la société rendait désormais permanents les licenciements de milliers de personnes après les pertes de compétitivités de Boeing et Airbus.

Comme l’a souligné le responsable de la recherche chez Sentieo, cela aura un effet domino sur toute l’économie.

Nous avons vu des entreprises être très explicites sur les licenciements et autres réductions de coûts qui sont devenus d’un seul coup permanents au cours de la dernière saison de résultats. Ces dépenses en matière de coûts auront également des effets négatifs sur l’emploi en aval: une baisse des voyages d’affaires signifie moins de demande d’hôtels, de restaurants, de vols, etc… »

Vous pouvez ajouter cela à la litanie de signaux indiquant que les dégâts causés à l’économie par les fermetures gouvernementales sont bien plus profonds et d’une portée bien plus grande que la plupart des gens ne veulent l’admettre. Les entreprises ferment leurs portes et les faillites sont au plus haut depuis 10 ans. Les américains doivent des milliards en arriérés de loyers. Les impayés hypothécaires sont de plus en plus nombreux. Il y a un nombre croissant d’entreprises zombies surendettées. Et un tsunami de défaillances et de faillites se profile à l’horizon.

En effet, nous assistons à une contraction permanente de l’économie américaine. Cela signifie que même si nous trouvons un remède contre le coronavirus, l’économie ne reviendra simplement pas à ce qu’elle était auparavant. Il ne restera plus rien à récolter.

Et pourtant, la plupart des médias mainstream semblent toujours convaincus qu’avec un peu plus de plan de relance et un vaccin contre le coronavirus, tout ira bien. Mais comme nous l’avons dit à maintes reprises, guérir le coronavirus ne guérira pas l’économie. Et l’aide du gouvernement ne fait qu’aggraver les choses à long terme.

Source: schiffgold

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
generalchanzy
generalchanzy
1 mois plus tôt

Sans oublier que tous ces nouveaux chômeurs ne pourront plus rembourser leurs dettes, prendre l’avion, consommer du resto, de l’hôtellerie, payer leur loyer etc. Oui, c’est l’effet domino.

lartiste
lartiste
1 mois plus tôt

Quel vaccin ? Celui qui contient des puces RFID ou autres nanoparticules.C’est bien ce que vous voulez en somme?

Tournesol
Tournesol
1 mois plus tôt

Les vacances pour toujours !

  • mais sans salaire, ça va être chaud.
3
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x