Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Simone Wapler: Faut-il croire les prévisionnistes ?
 

Les climatologues – dont la plupart sont payés par les contribuables – ont cautionné un racket fiscal. Les gilets jaunes servent de révélateur.

Le groupe électrogène ronronne de loin dans l’abri de jardin. L’électricité du réseau de la compagnie nationale est très intermittente (voire inexistante) et le générateur diesel assure presque toute la production d’électricité domestique ces derniers temps. Hier soir, dans la nuit, le gardien s’est brûlé le visage en ouvrant le bouchon du radiateur.

Les pourfendeurs de carbone et les grands prêtres du changement climatique n’ont pas d’audience au Congo.

L’Occident s’est développé en brûlant du charbon puis du pétrole dans l’indifférence. La seule trace qui en subsiste aujourd’hui est le mot anglais smog, contraction de smoke –– fumée — et de fog –– brouillard –, inventé pour décrire l’atmosphère londonienne polluée du XIXème siècle.

L’écologie est un luxe qui laisse indifférents ceux qui ont du mal à boucler leurs fins de mois ou vivent au jour le jour. Suite à la rébellion des gilets jaunes, l’annonce par Emmanuel Macron de la création du Haut conseil pour le climat laisse sceptique.  Il s’agit pour ce nouveau « machin » de « lutter contre le dérèglement climatique et ‘en même temps’, s’assurer de la ‘soutenabilité sociale et économique’ des mesures écologistes », selon le JDD (1).

De vraies avancées, volontaires ou non

Les avancées anciennes en matière de décarbonisation ont été involontaires et largement subventionnées il y a des décennies : il s’agit du nucléaire. C’est l’indépendance en énergie, un but politique, qui était recherchée, d’où le recours aux contribuables.

Finalement les seules avancées récentes en matière de décarbonisation n’ont pas fait l’objet de subventions et sont dues au secteur privé : il s’agit des véhicules à hydrogène.

Le train à hydrogène d’Alstom est en essai en Allemagne depuis décembre 2017. Opérant sur une ligne régionale non électrifiée, la motrice de Coradia iLint peut faire 600 km quotidiennement sans faire le plein.

« Le train à hydrogène pourrait à terme remplacer plus de 4 000 locomotives diesel utilisées sur près de 40 000 km de lignes non électrifiées, soit la moitié du réseau allemand », selon le journal spécialisé Breezcar.

Il n’y a aucun besoin de comités et d’experts à la solde de l’Etat pour développer ce qui fonctionne économiquement ou même écologiquement.

L’action des gilets jaunes a été bénéfique sur deux points :

  • Elle a mis sous le nez du public le racket fiscal des produits pétroliers
  • Elle donne enfin un peu d’audience aux climatosceptiques qui dénoncent depuis des lustres la faiblesse des thèses scientifiques et la corruption du green business qui s’appuie sur des circuits opaques de taxation-subvention.

Depuis les vélos électriques subventionnés par la Mairie de Paris criblée de dettes aux portiques écotaxes de Ségolène Royal, en passant par les éoliennes inertes de nos campagnes et de nos rivages, la gabegie agace de plus en plus les contribuables.

L’écologie est un luxe, la pollution est une réalité et un dommage à combattre par chacun de nous mais les deux choses sont différentes.

Nicolas Meilhan: “On est en train de se rapprocher de la fin du pétrole” Nicolas Meilhan: “Le meilleur graphique pour résumer le chantier astronomique de la transition énergétique.”

Quant aux prévisionnistes, qu’ils soient climatiques ou financiers, ils se trompent éternellement.

L’art difficile du prévisionnisme

Le 27 septembre dernier, le baril s’échangeait à 80 $ ; Bloomberg titrait « Total voit le pétrole à 100 $ et dit que ce n’est pas nécessairement une bonne chose ».

En ce 27 novembre, deux mois plus tard, le baril s’échange à 51 $.

Si 100 $ n’étaient pas nécessairement une opportunité, 50 $ sont-ils une bonne chose ?

Ce matin, le Wall Street Journal se demande si la chute des prix n’est pas en train de provoquer une récession au Texas.

Pétrole: l’Agence internationale de l’énergie lance une alerte rouge à la pénurie Charles Sannat: “Un choc pétrolier en 2020 prévu par l’AIE”

Nous ne parlons là que d’une matière première, une seule : le pétrole. Une simple prévision ridiculise le jus de crâne des meilleurs spécialistes. Dans ces conditions, vous voudriez croire les prévisionnistes climatiques ?

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

(1) https://www.lejdd.fr/Politique/exclusif-emmanuel-macron-va-mettre-en-place-un-haut-conseil-pour-le-climat-3807443


simone-waplerSimone Wapler est directrice éditoriale des publications Agora, spécialisées dans les analyses et conseils financiers. Ingénieur de formation, elle a quitté les laboratoires pour les marchés financiers et vécu l’éclatement de la bulle internet. Grâce à son expertise, elle sert aujourd’hui, non pas la cause des multinationales ou des banquiers, mais celle des particuliers.

Elle a publié “Pourquoi la France va faire faillite” (2012), “Comment l’État va faire main basse sur votre argent” (2013), “Pouvez-vous faire confiance à votre banque ?” (2014) et “La fabrique de pauvres” (2015) aux Éditions Ixelles.

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker: Stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
5 Comment threads
1 Thread replies
6 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
mOIEddie HOAREAUthe puppetmasterchannygeneralchanzy Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Eddie HOAREAU
Membre
mOI
Invité
mOI

Ah ouais , un site complotiste , ca c’est du sérieux , un peu comme Simone qui a eu son diplome de climatologue dans la finance !
Le nombre de zozos sur le net est hilarant !

the puppetmaster
Invité
the puppetmaster

remplacer les carburants à base de pétrole par de l’électrique ne fait que déplacer la pollution. Elle passe de la combustion par le moteur vers la fabrication de la batterie elle-même (très polluante, consommatrice de terres rares, etc…) ou de son recyclage (dont le problème n’a pas encore été posé) mais aussi de la manière dont on produit l’électricité (charbon, fioul, nucléaire ?). Quant à l’hydrogène, c’est un solution qui peut paraître intelligente car sa combustion ne génère pas de CO2. Cependant, étant un élément qui n’existe pas à l’état naturel sur notre planète, il faut l’extraire de molécules existantes… Read more »

channy
Invité
channy

@l n’y a aucun besoin de comités et d’experts à la solde de l’Etat”
par contre quand un climatosceptique se révèle au gouvernement il faut vite le foutre dehors, je pense à Claude Allègre qui déjà il y a presque 20 ans fustigeait bon nombre de rapports qu il estimait fumeux…donc on l a fait passé pour un vendu aux lobbies pétroliers

generalchanzy
Invité
generalchanzy

Le train à hydrogène ne démontre qu’une chose c’est que dans le privé il y a autant de fêlés de la cafetière que dans le public. Il n’y a pas d’hydrogène disponible sur terre. Il faut “l’arraché” à la molécule d’eau et cette opération consomme entre deux et quatre fois l’équivalent pétrole. Pour le reste, je rappelle que la concentration atmosphérique en CO2 est de 0,04%. 0,04% pour alimenter la totalité du monde végétal qui s’en nourrit!

albi
Invité

a la vue des rires que se sont échangée, lors de la réunion du G20, le roi d’Arabie Saoudite et Poutine (ce qui n’est pas courant chez lui) quelque chose me dit que l’embellie ne va pas durer