Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
2020 a été une année cauchemardesque pour l’Amérique, les catastrophiques retombées économiques commencent à peine à arriver…

La plupart d’entre nous n’avons jamais vécu une année aussi difficile que 2020. Il faut avouer que nous sommes passés d’une crise après l’autre et que le mois de septembre a vraiment atteint un summum en termes de très mauvaises nouvelles. La pire période des incendies de forêt de l’histoire dans l’état de la Californie, a fait la une des tous les journaux depuis des semaines, et maintenant nous apprenons le décès de Ruth Bader Ginsburg, juge de la Cour suprême américaine. Sa disparition risque d’intensifier les troubles politiques aux Etats-Unis et ce, à un tout autre niveau. Beaucoup d’américains avaient encore tellement d’espoir pour 2020, mais à ce stade, cette année a été un tel désastre que même USA Today décrit l’année 2020 comme le cauchemar américain et pour être franc, il est difficile de contester leur raisonnement…

Premièrement, la pandémie, qui nous a divisée, nous a dévastés économiquement sans oublier les 200 000 personnes qui sont décédées. Puis il y a eu les troubles raciaux, qui ont éclaté suite à la mort d’américains noirs qui ont été exécutés par la police : George Floyd, Breonna Taylor, Rayshard Brooks, et Daniel Prude.

Maintenant c’est le climat que fait des siennes. Pour la deuxième fois seulement dans l’histoire, le centre national des ouragans a donné des noms grecs aux différentes tempêtes qui sont survenues aux Etats-Unis. Les incendies de forêt qui font d’énormes dégâts, sont de plus en plus importants, meurtriers et beaucoup plus fréquents que les années précédentes. Dans l’Est de l’Amérique, le gens ne peuvent plus respirer.

Et maintenant, un membre de la Cour suprême des Etats-Unis est décédé environ un mois et demi avant le jour des élections.
La mort de Ruth Bader Ginsburg a marqué tout le pays, et je peux vous dire que cette nouvelle va avoir des conséquences graves sur la suite des évènements politiques aux Etats-Unis, et je vais partager avec vous mon analyse prochainement, sur ce qui pourrait arriver dans les jours et semaines à venir. Dans cet article, Je veux me concentrer sur l’impact économique que tout ce chaos en Amérique est capable de créer.

Depuis le début de la pandémie, plus de 60 millions d’américains ont déposé de nouvelles demandes d’allocation chômage, et il s’agit-là d’un seuil qui n’a jamais été franchi auparavant dans toute notre histoire.

Et nous avons également vu des entreprises fermer à un rythme qui fait froid dans le dos. C’est difficile à croire, mais, plus de 160 000 entreprises répertoriées sur le site Yelp affirment qu’elles ont fermé leurs portes…

Yelp a publié mercredi son dernier rapport sur l’impact économique, révélant que les fermetures d’entreprises à travers les Etats-Unis augmentent en raison du bilan économique lié à la pandémie de coronavirus.

Au 31 août, 163 735 entreprises avaient indiqué sur Yelp qu’elles avaient fermé leurs portes. C’est une baisse par rapport aux 180 000 qui ont fermé au tout début de la pandémie. Cependant, cela montre en fait une augmentation de 23% du nombre de fermetures depuis la mi-juillet.

J’ai été tout particulièrement touché par la dernière phrase.

Les choses étaient censées aller beaucoup mieux maintenant, mais nous avons plutôt constaté « une augmentation de 23% du nombre de fermetures depuis la mi-juillet ».

Ce n’est pas bon du tout !

Et le pourcentage d’entreprises sur Yelp qui indiquent que leurs fermetures définitives ne cessent d’augmenter…

En plus de surveiller les entreprises fermées, Yelp prend également en compte les entreprises dont les fermetures sont devenues définitives. Ce nombre n’a cessé d’augmenter au cours des six derniers mois, atteignant maintenant 97 966, soit 60% des entreprises fermées qui ne rouvriront plus jamais.

Donc ceci signifie qu’aucun d’entre nous ne doit s’attendre à un retour à la normale comme c’était le cas avant 2020.

Greyerz: “La plupart des gens ne réalisent pas l’ampleur de l’effondrement qui nous attend” Vous croyez que 2020 est une année Catastrophique ? Alors attendez de voir le chaos économique dans les mois et années à venir !

En fait, il est probable que nous verrons un grand nombre d’entreprises continuer à faire faillite dans les mois à venir. Selon Fox Business, 40% de tous les restaurants américains « pourraient faire faillite dans les six prochains mois »…

Au moins 40% des restaurants qui luttent pour survivre face à la pandémie de coronavirus pensent que leurs entreprises pourraient faire faillite dans les six prochains mois s’il n’y a pas de plan de relance supplémentaire du gouvernement fédéral, selon une nouvelle enquête de la National Restaurant Association.

Avec un restaurant sur six qui ferme définitivement ou pour une longue durée, l’industrie est en passe de perdre 240 milliards de dollars de ventes d’ici la fin de l’année, selon les conclusions de la National Restauration Association par rapport à l’impact de Covid-19 sur les entreprises de restauration.

Alors qu’en pensez-vous ?

Devrions-nous renflouer l’industrie de la restauration ?

Soit dit en passant, l’industrie du transport aérien veut vraiment de l’aide financière de la part du gouvernement également.

Et presque toutes les autres industries recherchent aussi l’aide du gouvernement.

La raison pour laquelle presque tout le monde désir de l’aide de manière aussi flagrante, c’est parce que nous sommes plongés dans une dépression économique paralysante et que tout le monde commence à se rendre compte qu’il n’y a pas d’issue pour le moment par rapport à cette récession.

Bien que la plupart des citoyens ordinaires veulent également une nouvelle série de plan de relance de la part du gouvernement fédéral, et on nous dit aussi qu’il y a de très fortes chances que l’économie se dégrade considérablement si cela ne se produit pas…

Les législateurs restent dans l’impasse sur une mesure visant à fournir une nouvelle série de chèques de 1 200$ à la plupart des ménages et plus d’aide aux petites entreprises en difficulté et aux américains qui sont au chômage. La plupart d’entre eux ont vu l’aide financière qu’ils recevaient de la loi CARES du Congrès de 2,2 milliards de dollars se tarir pendant l’été.
« S’ils ne valident pas un nouveau plan de relance, ils prennent un risque énorme, déclare Mark Zandi, économiste en chef de Moody’s Analytics. »

Nous avons déjà volé plusieurs milliers de milliards de dollars aux générations futures d’américains jusqu’à présent cette année pour financer des plans de relance et donc, beaucoup de gens se disent que finalement un plan de relance de plus de quelques milliers de milliards de dollars supplémentaires, ne changera pas grand-chose, étant donné la situation dans laquelle nous nous trouvons.

Et la réserve fédérale qui a inondé le système financier avec tellement d’argent que tout ce qu’elle a déjà fait dans le passé semble complètement insignifiant.

Dans ce processus, nos autorités détruisent systématiquement la monnaie de réserve dont dépend le monde entier, mais à ce stade, très peu de gens semblent s’en soucier.

Nous continuons donc à foncer vers une certaine irresponsabilité économique, et personne ne tient vraiment à freiner cette tendance extrêmement dangereuse.

Dans l’article de USA Today que j’ai cité au début de cet article, l’auteur a déclaré qu’il est impossible de savoir si le pire est derrière nous ou plutôt encore à venir…

Beaucoup d’entre nous hésitent entre l’horreur et l’incrédulité face à ce qui peut être décrit comme le cauchemar américain. Il est impossible de savoir si le pire est derrière nous ou s’il reste à venir.

Bien entendu que c’est complètement faux. En réalité, il est très clair que ce qui nous attend sera bien pire que ce que nous avons déjà vécu.

Mais la plupart des américains ne veulent pas entendre cela.

La plupart d’entre nous veulent simplement s’accrocher à la conviction qu’un jour nous nous réveillerons et que tout finira par revenir à la normale comme avant.

Ceci peut se produire mais uniquement dans des contes de fées, car dans la vraie vraie vie, cela ne fonctionne tout simplement pas de cette manière.

Source: theeconomiccollapseVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x