Olivier Delamarche: « Malheureusement, Donald Trump ou pas, la situation actuelle est irréversible »

donald_trump-us-presidentA la surprise générale, Donald Trump a remporté l’élection présidentielle américaine face à Hillary Clinton. A la vue des derniers sondages et les performances de l’économie américaine, la victoire de sa rivale semblait pourtant inéluctable. En tenant compte du profil d’Hillary Clinton, Olivier Delamarche, associé et gérant de Platinium Gestion, membre des Econoclastes estime que cette victoire de Donald Trump est plutôt une bonne nouvelle. Cela pourrait effectivement mettre fin au règne de Janet Yellen à la tête de la Fed. – Intégrale Placements, du mercredi 9 novembre 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.

USA: 19.400 milliards de $ de dette publique. En 2016, OBAMA vient d’en rajouter pour 1.100 milliards.

Michael Snyder: Game Over ! Le remboursement de la dette américaine est mathématiquement impossible

Olivier Delamarche a parfaitement raison et ce depuis des années. La situation économique aux Etats-Unis n’arrête pas de se détériorer.

Voir les précédentes interventions d’Olivier Delamarche

La guerre des monnaies                                         Pétrole, une guerre d’un siècle
     

11 commentaires

    1. Je suis pour le communisme
      Je suis pour le socialisme
      Et pour le capitalisme
      Parce que je suis opportuniste

      Il y en a qui conteste
      Qui revendique et qui proteste
      Moi je ne fais qu’un seul geste
      Je retourne ma veste
      Je retourne ma veste
      Toujours du bon côté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page