Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
USA: NOUVEAU RECORD au 31 Décembre 2016: Plus de 102,63 MILLIONS d’américains sont sans emploi
 

homeless usa Etats-unisLe nombre d’américains se trouvant hors de la population active (en dehors du marché du travail) vient d’atteindre un nouveau record au 31 Décembre 2016, selon les nouvelles données sur l’emploi publiées ce vendredi 06 janvier 2017 par le département du travail américain (Bureau of Labor Statistics-BLS).

Le Département du Travail Américain (Bureau of Labor Statistics – BLS) rapporte ce vendredi 06 Janvier 2017 que 95,102 millions d’américains (âgées de 16 ans et plus) n’étaient ni employés le mois dernier, ni en recherche active d’un emploi durant les quatre dernières semaines.

Le nombre d’américains se trouvant en dehors du marché du travail a augmenté de 18.000 personnes sur le mois de Décembre 2016 (424.000 sur les 2 derniers mois – Nov/Déc) et d’1,124 million par rapport au mois de décembre 2015, battant ainsi le record du mois de Novembre 2016 qui s’élevait à 95,055 millions d’américains exclus du marché du travail (Chiffre révisé en hausse à 95,084 millions). Le nouveau record est à présent de 95,102 millions d’américains se trouvant exclus du marché du travail au 31 Décembre 2016( Not in labor force). Mais on peut pousser un peu plus loin encore la synthèse puisqu’il faut ajouter à ce nombre, les 7,529 millions d’américains officiellement déclarés au chômage (unemployed-Chiffre qui a lui aussi augmenté sur le mois de Décembre 2016).

En résumé: 95,102 + 7,529= 102,631 millions d’américains se trouvent sans emploi au 31 Décembre 2016.

Ci-dessous, vous trouverez le graphique partagé généreusement par la Réserve Fédérale de Saint Louis sur le nombre d’américains âges de 16 ans et +, se trouvant en dehors de la population active au 31 Décembre 2016: NOUVEAU RECORD à 95,102 MILLIONS


De plus, le taux de participation à la population active se situe à 62,7 % au 31 Décembre 2016. Ce taux de participation à la population active n’a jamais été aussi bas depuis Décembre 1977.

Vivre à l’année sur un parking, …. Voilà ce qu’il reste à la classe moyenne américaine.

USA: Remake des années 30 ? … Le pourcentage d’hommes sans emploi est identique à celui de la grande dépression

Ci-dessous, vous trouverez le graphique partagé généreusement par la Réserve Fédérale de Saint Louis sur le taux de participation à la population active: 62,7 % au plus bas depuis Décembre 1977

Avec autant d’américains exclus de la population active, il est légitime de s’interroger sur ce si faible taux de chômage de 4,7 % qui serait au plus bas depuis 9 ans et de cette soit disant situation de plein emploi !

Mais alors, quel serait le réel taux de Chômage aux Etats-Unis ?

Un graphique vaut parfois mieux qu’un long discours. Ce dernier est très intéressant puisqu’il vous montre le taux officiel basé sur l’indice U3 ( l’officiel ), on découvre aussi l’indice U6 utilisé par le BLS ( Bureau of Labor Statistic ) qui permet une mesure plus large des chiffres du chômage puisqu’il prend en compte certains chômeurs découragés ou à temps partiel cherchant malgré tout un emploi à plein temps. Enfin, nous avons l’indice utilisé par Shadowstats qui prend en compte quant à lui toutes les personnes exclues des statistiques.

Etats-unis: Pauvreté: de plus en plus d’adolescents se prostituent pour se nourrir

USA: Les villages de tentes pour sans-abri poussent comme des champignons. La pauvreté est en Inflation vertigineuse

Le taux de chômage serait de 22,7% au 31 Décembre 2016 selon le site shadowstats de John
Williams.

Comme vous le voyez, le taux de chômage aux Etats-Unis est situé entre 20 et 25 %. Qui a parlé de reprise aux Etats-Unis ? Quand on sait que les taux de chômage en Espagne ou en Grèce se situent « officiellement » dans les 22 % ou plus, il y a de quoi avoir froid dans le dos.

Vous me direz certainement que vous le saviez, que cela n’apporte rien, ou que nous ne sommes pas mieux avec nos 9 millions de chômeurs « officieux », je vous répondrai simplement que tous les analystes se basent sur les chiffres officiels pour leur prévision, autant dire qu’avec un taux aussi biaisé ils ne risquent pas d’être au bout de leur surprise !

Olivier Delamarche-02/01/17: Oui, en effet , il y a eu des emplois créés aux Etats-Unis depuis 2008 mais pour des gens de plus de 55 ans et non pas dans la catégorie 25-55 ans avec un taux de multi-emplois qui n’a jamais été aussi élevé à 8.170 millions d’américains qui ont plusieurs jobs parce que sinon, ils ne s’en tirent pas. On a aujourd’hui des gens qui ont perdu des boulots à temps complet et qui ont été réngagés à temps partiel et lorsque vous réembauchez la même personne à temps partiel parce qu’il a 3 boulots, vous le comptez comme 3 engagements… Ce qui est FAUX ! On a détruit des boulots qui étaient très bien payés dans l’industrie manufacturière et on en a engagé une pelleté, c’est monumental ce qui s’est passé, dans les restaurants et les bars. Et pour l’emploi, je continue, je persiste et je signe, il y a 102,5 millions d’américains qui sont sans emploi… ce qui représente 1/3 de la population américaine. Excusez moi mais je pense que c’est inquiétant. Et on a 50 millions d’américains qui sont au food stamps (resto du coeur)

Olivier Delamarche-9/04/13: Marché de l’emploi US: « les chiffres sont truqués ! »

N’oubliez pas ce qu’a déjà expliqué Olivier Delamarche au sujet des américains que l’on sort de la population active… « A force de sortir les gens de la population active, Barack Obama va finir par obtenir un taux de chômage négatif. » Les taux négatifs sont à la mode actuellement…

Jacques Attali-Août 2014: Marché de l’emploi US: Le chômage est à 17% aux Etats-Unis et non de 6%

ATTENTION!! Actuellement, les indices ne grimpent pas du fait de l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche ou bien d’une embellie soudaine dans l’économie. Si les indices grimpent c’est parce qu’il n’y a plus qu’un seul acheteur que sont les banques centrales. Or malheureusement dans la vie réelle, la situation économique américaine n’arrête pas de se détériorer comme vous pourrez le constater ci-dessous. Alors remonter les taux dans de telles conditions et avec un monde endetté comme jamais il ne l’a été de toute l’histoire est suicidaire.

Dessous, l’état de santé plus que chancelant de l’économie américaine

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
morel
Invité
morel

les americain on en fout les français vont le payé cher a mettre des politique de merde depuis 40ans

Jenesuispaslà
Invité
Jenesuispaslà
@ didier Je vois que le petit pigeon tente de s’affirmer malheureusement celui-ci est tombé du nid… Ainsi comme je le présumais tu tente un début de justification via la négation ( approche primaire ) en indiquant ceci  » Tout est là ! Toutes tes sources crient à l’apocalypse…depuis combien de temps ?  » Et bien depuis bien moins de temps que ceux qui disent que tout va bien cependant il est faux de dire que toutes mes sources crie à l’apocalypse ( le figaro ne faisant qu’une constatation et un article de b&b mettant en lumière dans les détails… Read more »
Jean-Paul Féménias
Invité

Et 1000 milliards de dollars de déficit supplémentaire . La pente va être difficile à remonter pour Trump.

BananePlantain
Invité
BananePlantain
Cette statistique est foireuse d’arp-s cette analyse détaillée: http://www.economonitor.com/dolanecon/2015/06/15/deconstructing-shadowstats-part-2-in-search-of-an-alternative-measure-of-unemployment/ Conclusion: le chiffre de Shadowstats est « complètement implausible ». « The bottom line here is that the ShadowStats alternate unemployment rate of 23 percent for May 2015, and similar rates for other recent months, are completely implausible. To get an unemployment rate that high, we have to include millions of people who do not even claim to want a job, let alone make any effort to look for one. We have to assume that the status of long-term discouraged worker is a trap from which almost no one escapes from year to year,… Read more »
Jenesuispaslà
Invité
Jenesuispaslà
SS à démonté en 2016 les arguments de ton Ed Dolan après la polémique suscité par Ed en 2015 justement. http://www.shadowstats.com/article/c810x.pdf  » With the continual rollover, the flow of headline workers continues into the short-term discouraged workers category (U.6), and from U.6 into long-term discouraged worker or displaced-worker status (the ShadowStats measure). There was a lag in this happening as those having difficulty during the early months of the economic collapse, first moved into short-term discouraged status, and then, a year later they began moving increasingly into long-term discouraged status, hence some of the lack of earlier divergence between the… Read more »
Mathilde Blanco
Invité

Barack n’est pas le seul responsable, il y en avait bien avant !!

Jean-Paul Féménias
Invité

Vrai, mais il n’est pas pour autant innocent.

theuric
Invité
theuric

Vous avez raison, chère Mathilde, à se demander si du fait qu’il ait la peau noire, Monsieur Obama ne commencerait pas à devenir le bouc-émissaire idéale des déficiences et délires économiques et monétaires toute cette nomenklatura plutôt inconséquente et incapable.

Lucky Luc
Invité
Lucky Luc

T’as raison Mathilde, …. OBAMA est un « Grand Homme » !

………………….. 1,85 Mètre

sergio64
Invité
sergio64
Notre société est basée sur un modèle économique qui s’effondre lentement et surement dans une agonie certaine. Il est temps de passer à autre chose avant que la situation devienne catastrophique pour l’ensemble des citoyens. Aujourd’hui le constat est sans appel, tous les chiffres que l’on nous communiquent sont faux et manipulés. La situation est bien plus grave qu’il n’y parait car les hommes politiques qui nous gouvernent n’ont pas été à la hauteur des enjeux. Il nous manque l’Homme providentiel qui sauvera la France de cette folie meurtrière dont les banques centrales sont en grande partie responsable. Créer de… Read more »
theuric
Invité
theuric
Bien que pour moi l’homme providentiel ne peut qu’être qu’une illusion, il y a en France une personnalité forte qui, bien que censurée par tous les médiats, continue à accroitre, lui et son parti, l’U.P.R., le nombre de ses adhérents, de 150 à 200 par semaine. Il s’agit de Monsieur Asselineau dont voici le site : ( https://www.upr.fr/ ). Son approche est intéressante et renouvelle de fond en comble la pauvre politique officielle. Vous remarquerez surtout l’équipe qui l’entoure faite de personnalités provenant d’un bon nombre de milieux, or, savoir s’entourer est l’une des premières marques de la qualité intrinsèque… Read more »
Sans Nadir
Invité

Ce qui fait 31.7 % d’américains en âge de travailler qui ne travaillent pas…. on est loin du chiffre officiel d’environ 4.5 %!

Marco Jetté
Invité

merci Barack…

Thierry Sereul
Invité

Et nos médias encense le bilan de Obama !!!

Tradingfutur
Invité

Et dire que la FED commence à craindre un taux de chômage trop bas , cela provoquerait une trop grande demande , donc une envolée de l inflation selon elle….
Excuse à deux balles pour justifier la remontée des taux d’intérêt parce que les banques souffrent des taux d’intérêt trop bas et risquent de basculer et avec elles le reste de l’économie .( certainses personnes le prédisent mais ne sont pas encore pris au sérieux)

Jenesuispaslà
Invité
Jenesuispaslà

 » pour justifier la remontée des taux d’intérêt  »

La FED et la remonté des taux promise depuis 2010 !
Résultat en 2017 une augmentation phénoménale d’un taux passant de 0 à 0.50 ! Whoooa Colossal, énorme, gigantesque, ou juste ridicule ?!

La FED oubliant bien sûr que si les banques souffrent des taux d’intérêts trop bas, elles ne peuvent pas non plus se permettre une remonté ne serait ce que légère sinon leurs CDS vont imploser !!!

Au final bah c’est la merde

wpDiscuz