Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Philippe Béchade: Séance du Lundi 30 Janvier 2017: l’Espagne, une putain de croissance …
 

Philippe Béchade, rédacteur en chef du site La bourse au quotidien, de la Chronique Agora et Président des Econoclastes, présente l’actualité boursière du Lundi 30 Janvier 2017 dans la séance vidéo du jour intitulée: “l’Espagne, une putain de croissance …”

Delamarche: La croissance est là en Espagne,… les prostituées ont dû travailler pas mal !

L’Espagne va intégrer la drogue et la prostitution à son PIB

Philippe Béchade a parfaitement raison et ce depuis des années. Les indices ne grimpent pas actuellement du fait de l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche ou bien d’une embellie soudaine dans l’économie. Si les indices grimpent c’est parce qu’il n’y a plus qu’un seul acheteur que sont les banques centrales. Or malheureusement dans la vie réelle, la situation économique américaine n’arrête pas de se détériorer comme vous pourrez le constater ci-dessous. Alors remonter les taux dans de telles conditions et avec un monde endetté comme jamais il ne l’a été de toute l’histoire est suicidaire.

Dessous, l’état de santé plus que chancelant de l’économie américaine

Voir les précédentes interventions de Philippe Béchade

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Alexandre Dos Santos
3 années plus tôt

C’est un effet de rattrapage, quand on perd beaucoup les années antérieure, souvent on recupère cette perte et donc la croissance est important, mais si vous regarder les chiffre entre avant la crise et aujourdhui il me semble que le PIB reste toujours inférieur en 2017

Comprendre et se protéger de la crise financière

En effet, d’où nous viennent soudainement tous ces chiffres super positifs…?

clerc michel
clerc michel
3 années plus tôt

La France prefere taxer les clients

3
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x