Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Jacques Sapir: « le risque bancaire est en train de revenir massivement en Europe »

Le face à face a opposé Jacques Sapir, économiste, directeur d’études à l’EHESS, rédacteur en chef du site russeurope, membre des Econoclastes, et Laurent Denize, Global co-Chief Investment Officer d’Oddo Meriten AM. – Intégrale Placements, du mardi 11 juillet 2017, présenté par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur, sur BFM Business.

Partie 1/2: Faut-il craindre une « crise bancaire majeure » en Europe ?

Jacques Sapir: « Le risque bancaire est en train de revenir massivement en Europe.[…] Quand on parle d’une amélioration de l’emploi aux Etats-Unis, il faut faire très attention parce qu’on voit que d’un autre côté, il n’y a pas de hausse du salaire nominal. Or s’il y avait une réelle amélioration de l’emploi, les salaires nominaux se tendraient. Ce qui veut dire en réalité et ça on le sait depuis 2 ou 3 ans voire même plus… Ce sont les données qui sont défectueuses.[…] Mario draghi doit faire face à la montée d’une crise bancaire évidente au sein de la zone euro, Italie, Espagne voire Allemagne… Prenons le cas d’Italie, on commence à dire fin février-début mars, ça va coûter 5 milliards d’euros… Aujourd’hui, on en est à 22 milliards. On a le même problème en Espagne, au début les banques ont dit, ça va, on va faire appel au marché, l’état n’aura pas besoin d’intervenir… Maintenant, on est très clairement dans une logique d’intervention de l’état. En Allemagne, il y a des soucis sur toute une série de Banques de Länder régionales. Donc, il va y avoir un problème.[…] »

Les chroniques de Jacques Sapir: Les banques italiennes au bord du gouffre Europe: la prochaine crise financière est déjà là, et les gens commencent à paniquer

Partie 2/2: Quid de la croissance en France ?

Jacques Sapir: « Le problème, c’est que la croissance dépend de la consommation des ménages et des entreprises, or avec un revenu des ménages qui va stagner et qui pourrait décroître au début de 2018 et je répète que ce problème n’est pas simplement français mais qu’il est assez général en Europe alors je demande où sont les sources de croissance ?[…] Fondamentalement, rien ne permet de dire aujourd’hui qu’il y aura une accélération de la croissance et je pense que c’est plutôt l’inverse. »

F. Asselineau: « Découvrez la feuille de route que devra appliquer Emmanuel Macron s’il est élu. » François Asselineau: L’Oligarchie financière et industrielle vient de faire main basse sur la démocratie dans notre pays

Les indices ne grimpent pas actuellement du fait de l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche ou bien d’une embellie soudaine dans l’économie. Si les indices grimpent c’est parce qu’il n’y a plus qu’un seul acheteur que sont les banques centrales. Or malheureusement dans la vie réelle, la situation économique américaine n’arrête pas de se détériorer comme vous pourrez le constater ci-dessous. Alors remonter les taux dans de telles conditions et avec un monde endetté comme jamais il ne l’a été de toute l’histoire est suicidaire.

Dessous, l’état de santé plus que chancelant de l’économie américaine

Voir les précédentes interventions de Jacques Sapir

               L’euro est-il mort ?                                              L’euro contre la France, l’euro contre l’Europe
               
               

Autres livres de jacques Sapir

[AMAZONPRODUCTS asin= »2841868168,2918597694,2738116493,2226134271″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Le Curseur
Le Curseur
3 années plus tôt

– POUR RELANCER L’INFLATION FINALLEMENT ?
– UNE GUERRE…
– COOL !
– RESTONS POSITIF.

EG²

clerc michel
clerc michel
3 années plus tôt

le risque n’est jamais parti, il est caché

Jean
Jean
3 années plus tôt

Le risque bancaire ne revient pas,
il est toujours la, protege provisoirement par
la planche a billet, le QE…
donc on sait que l’on va vers
un effondrement de systeme,
et un changement de systeme !
Un Nouvel Ordre Mondial…

La seul question est :
le QUAND ?!

Sebastian Salmon
Sebastian Salmon
3 années plus tôt
Reply to  Jean

Oui mais la quantitée d’argent imprimé va très très progressivement diminuer l’année prochaine et à ce moment-là on va rentrer dans le vif du sujet pour cette crise économique.

Comme on dit : toute bonne chose prend une fin.

Lumpenprolétariat
Lumpenprolétariat
3 années plus tôt

« Donc, il va y avoir un problème. »

Enfin, que tout le monde se rassure, celui ci se sera bel et bien le dernier…

Sebastian Salmon
Sebastian Salmon
3 années plus tôt

Donc en claie si la Deutsche Bank fait faillite, elle entrainera toutes les autres banques dans sa chute et ça sera purement et simplement l’explosion de l’Euro.

Lumpenprolétariat
Lumpenprolétariat
3 années plus tôt

De l’Euro, c’est tout ! Engagement sur des CDS équivalent à 6 fois le PIB européen… C’est l’explosion tout court…

Sebastian Salmon
Sebastian Salmon
3 années plus tôt

En tout cas, ce qui est claire, c’est qu’avec la Deutsche Bank, qui a un découvert de 64, ou 72 trillions d’euro de découvert, il y a de quoi être inquiet, parce que les banques du monde entier sont toutes connectées à la Deutsche Bank.

Alors, en cas de problème, ça fera passer la faillite de Lemon Brothers de 2008 pour un orage localisé, mais avec Deutsche Bank et son découvert de 72 trillions d’Euro ça sera une autre paire de manche et là les diférents états ne pouront tout simplement pas sauver les banques de la faillite.

Ballester
Ballester
3 années plus tôt

Apparemment le Monde des bisounours a encore son mot à dire.

Mickael Planetes
Mickael Planetes
3 années plus tôt

JACQUES SAPIR : LOI TRAVAIL – VERS UNE BAISSE GENERALE DES SALAIRES
https://www.youtube.com/watch?v=oSSCgMzV9Zo

Sébastien Insulaire
3 années plus tôt

null

11
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x