Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Philippe Béchade: “C’est du jamais vu, tous les actifs montent en même temps. Là, y a un problème !”

Le face à face a opposé Philippe Béchade, rédacteur en chef de la Bourse au quotidien, de la Chronique Agora, membre des Econoclastes, et Sébastien Korchia, directeur des gestions actions chez Meeschaert AM. – Intégrale Placements, du mercredi 8 novembre 2017, présenté par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur, sur BFM Business.

Partie 1/2: Quelle analyse porter sur les différents indices des marchés boursiers ?

Les marchés shootés à la cocaïne monétaire des banques centrales continuent leur course effrénée Philippe Béchade: Marchés: « Les banques centrales ne peuvent pas arrêter d’imprimer sinon le PONZI s’effondre ! »

Partie 2/2: Quel bilan tirer du premier anniversaire de Donald Trump à la Maison Blanche ?

Philippe Béchade: “Ce qui est fantastique en ce moment en fait, c’est que tout monte en même temps, tout ! Les actions, les marchés obligataires, le pétrole, les commodities… Tout monte en même temps ! Citez moi aussi une période de l’histoire où tout a monté en même temps… y a un moment quand les actions montaient, on se détournait un petit peu du marché obligataire… Mais là aujourd’hui, tout monte de façon coordonnée… Là, y a un problème !”

Alerte: L’indice de Shiller est plus haut aujourd’hui qu’il ne l’était juste avant le Krach de 1929 Olivier Delamarche: « Aujourd’hui, l’unanimité d’euphorie béate est au même niveau qu’à la veille des grands Krachs »

Philippe Béchade a parfaitement raison et ce depuis des années. Les indices ne grimpent pas actuellement du fait de l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche ou bien d’une embellie soudaine dans l’économie. Si les indices grimpent c’est parce qu’il n’y a plus qu’un seul acheteur que sont les banques centrales. Or malheureusement dans la vie réelle, la situation économique américaine n’arrête pas de se détériorer comme vous pourrez le constater ci-dessous. Alors remonter les taux dans de telles conditions et avec un monde endetté comme jamais il ne l’a été de toute l’histoire est suicidaire.

Dessous, l’état de santé plus que chancelant de l’économie américaine

Voir les précédentes interventions de Philippe Béchade

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
diable tranquille
diable tranquille
2 années plus tôt

Non le guerre mondiale mon ami. Pour effacer la dette mondiale il faut une guerre

fred
fred
2 années plus tôt

bref … on approche du point OMÉGA chaque jour qui passe … et cette odeur de brule devient persistante et oppressante …

Garofula
Garofula
2 années plus tôt

Il y a quand même l’euro qui baisse.

Si ça continue, avec le pétrole en hausse, l’euro en baisse et les taxes supplémentaires que les gouvernements ont ajouté inconsidérément sur le carburant, on pourrait voir le prix à la pompe à plus de 2 euros le litre.

3
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x