Etats-Unis: Au 31 Juillet 2017, près de 102 MILLIONS d’américains sont toujours sans emploi

homeless usa Etats-unisLe nombre d’américains se trouvant hors de la population active (en dehors du marché du travail) se situe toujours proche des sommets historiques au 1 Juillet 2017, selon les nouvelles données sur l’emploi publiées ce vendredi 04 Août 2017 par le département du travail américain (Bureau of Labor Statistics-BLS).

Le Département du Travail Américain (Bureau of Labor Statistics – BLS) rapporte ce vendredi 04 Août 2017 que 94,657 millions d’américains (âgées de 16 ans et plus) n’étaient ni employés le mois dernier, ni en recherche active d’un emploi durant les quatre dernières semaines.

Le nombre d’américains se trouvant exclus du marché du travail au 31 Juillet 2017( Not in labor force), est donc de 94,657 millions d’individus auxquels il faut ajouter 6,981 millions d’américains officiellement déclarés au chômage (unemployed)

En résumé: 94,657 + 6,981= 101,638≈102 millions d’américains se trouvent sans emploi au 31 Juillet 2017.

Maintenant, vous trouverez ci-dessous le graphique partagé par la Réserve Fédérale de Saint Louis sur le nombre d’américains âgés de 16 ans et +, se trouvant en dehors de la population active au 31 Juillet 2017: 94,657 MILLIONS

Vivre à l’année sur un parking, …. Voilà ce qu’il reste à la classe moyenne américaine.

USA: Remake des années 30 ? … Le pourcentage d’hommes sans emploi est identique à celui de la grande dépression

De plus, le taux de participation à la population active se situe à 62,9 % au 31 Juillet 2017. Ce taux de participation à la population active n’a jamais été aussi bas depuis Avril 1977.

Ci-dessous, vous trouverez le graphique partagé généreusement par la Réserve Fédérale de Saint Louis sur le taux de participation à la population active: 62,9 % au plus bas depuis Avril 1977

Avec autant d’américains exclus de la population active, il est légitime de s’interroger sur ce si faible taux de chômage de 4,3 % qui serait à son plus faible niveau depuis mai 2001 et de cette soit disant situation de plein emploi !

Mais alors, quel serait le réel taux de Chômage aux Etats-Unis ?

Un graphique vaut parfois mieux qu’un long discours. Ce dernier est très intéressant puisqu’il vous montre le taux officiel basé sur l’indice U3 ( l’officiel ), on découvre aussi l’indice U6 utilisé par le BLS ( Bureau of Labor Statistic ) qui permet une mesure plus large des chiffres du chômage puisqu’il prend en compte certains chômeurs découragés ou à temps partiel cherchant malgré tout un emploi à plein temps. Enfin, nous avons l’indice utilisé par Shadowstats qui prend en compte quant à lui toutes les personnes exclues des statistiques.

Etats-unis: Pauvreté: de plus en plus d’adolescents se prostituent pour se nourrir

USA: Les villages de tentes pour sans-abri poussent comme des champignons. La pauvreté est en Inflation vertigineuse

Le taux de chômage serait de 22,1% au 31 Juillet 2017 selon le site shadowstats de John Williams.

Comme vous le voyez, le taux de chômage aux Etats-Unis est situé entre 20 et 25 %. Qui a parlé de reprise aux Etats-Unis ? Quand on sait que les taux de chômage en Espagne ou en Grèce se situent « officiellement » dans les 22 % ou plus, il y a de quoi avoir froid dans le dos.

Vous me direz certainement que vous le saviez, que cela n’apporte rien, ou que nous ne sommes pas mieux avec nos 9 millions de chômeurs « officieux », je vous répondrai simplement que tous les analystes se basent sur les chiffres officiels pour leur prévision, autant dire qu’avec un taux aussi biaisé ils ne risquent pas d’être au bout de leur surprise !

Olivier Delamarche est intervenu le Vendredi 23 Juin 2017 sur boursorama dans l’émission Ecorama où il a donné les vrais chiffres du chômage américain et ils sont plutôt effrayants.

Olivier Delamarche-9/04/13: Marché de l’emploi US: « les chiffres sont truqués ! »

N’oubliez pas ce qu’a déjà expliqué Olivier Delamarche au sujet des américains que l’on sort de la population active… « A force de sortir les gens de la population active, Barack Obama va finir par obtenir un taux de chômage négatif. » Les taux négatifs sont à la mode actuellement…

Jacques Attali-Août 2014: Marché de l’emploi US: Le chômage est à 17% aux Etats-Unis et non de 6%

ATTENTION!! Actuellement, les indices ne grimpent pas du fait de l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche ou bien d’une embellie soudaine dans l’économie. Si les indices grimpent c’est parce qu’il n’y a plus qu’un seul acheteur que sont les banques centrales. Or malheureusement dans la vie réelle, la situation économique américaine n’arrête pas de se détériorer comme vous pourrez le constater ci-dessous. Alors remonter les taux dans de telles conditions et avec un monde endetté comme jamais il ne l’a été de toute l’histoire est suicidaire.

Dessous, l’état de santé plus que chancelant de l’économie américaine

14 commentaires

  1. Par titre de comparaison, es ce que le chômage était mesuré de la même manière dans les années 30 (c est à dire avec la méthode de l oit qui est d ailleurs utilisé par eurostat) où est que l on cherche a comparer des cerises avec des potimarrons?

  2. Agefi.fr 04/08/2017
    209.000 emplois ont été créés pendant le mois de juillet bien au dessus de la moyenne mensuelle observée depuis janvier à 179.000

    Le marché de l’emploi aux Etats-Unis apporte un nouveau signal positif à la Fed
    (Fotolia)
    Le mois de juillet a confirmé la bonne santé du marché de l’emploi aux Etats-Unis. L’économie a créé 209 000 emplois non agricoles le mois dernier, a annoncé, vendredi, le département du Travail.
    Le chômage est également en baisse à 4,3% (contre 4,4% en juin) et le salaire horaire moyen en hausse de 0,3%. Le temps de travail hebdomadaire moyen reste stable à 34,5 heures.
    Ces statistiques devraient conforter la Fed qui veut progressivement tourner la page d’une politique ultra-accomodante et engager la réduction de son bilan aujourd’hui de 4.500 milliards de dollars. Le signal sera-t-il pour autant suffisant pour que Janet Yellen, présidente de la Fed, monte encore d’un cran ses taux d’ici la fin de l’année, sachant que l’objectif d’une inflation proche de 2% n’est pas encore atteint?
    Le président Trump avait promis, pendant sa campagne la création de 25 millions d’emplois sur 10 ans, soit 208.000 par mois. Les résultats de juillet ont été qualifiées d’« excellents » par le président qui en a profité pour ajouter que ce n’était que le début. Mais depuis janvier, la moyenne mensuelle des créations d’emplois avoisine 179.000, en deça d’un rythme de croisière de 187.000.
    Le marché du travail affiche toujours des capacités inemployées et le taux de chômage au sens large, prenant en compte les personnes qui souhaitent travailler mais ont renoncé à chercher un emploi et celles en temps partiel contraint, est resté inchangé à 8,6%.

  3. Je penses que les proportions sont certainement
    pareil pour la France et l’Europe…
    Ne pas vouloir d’Industrie Primaire et Secondaire,
    ca detruit le tissu social par le Chomage,
    mais aussi tout le reste de l’Economie !

    Les Chinois ont bien compris l’importance de
    de prendre controle des secteurs Primaires et Secondaires,
    car ca leur permet de controler
    PLUS de 60% de l’Economie Mondiale Reelle !!!
    ECHEC et MAT !

    Nous allons etre face a un
    Nouvel Ordre Mondial Socialo-Communiste…
    qui sera une DICTATURE !

    1. Votre fantasme du communisme, sans en connaître ni la nature, ni l’histoire, vous place dans la même situation que ceux que vous fustigez.
      De fait, vous leur êtes semblable.
      D’ailleurs, là encore, vous êtes, comme Monsieur Desrosiers, un résumé de notre époque si prospère en incultures de toutes sortes.
      Mais pour vous c’est bien pire parce que vous, vous avez les connaissances nécessaires pour comprendre les différences entre le fantasme et la réalité.
      le communisme est mort en 1991, mais si vous saisissez cela, votre monde s’écroule parce que vous ne pourrez plus vous justifier d’une vision de l’humanité si étroite.

  4. si l’on se fit aux chiffre un une personne sur trois environs pas de travail … ensuite si l’on enleve les enfant ado les plus agée les endicaper et tout le secteur politique ( bin oui !! ils contribue pas ils VOLE ) ……. ils reste quoi au juste pour payez pour tout les autre …. les employez des hopitaux , la machine fonctionaire pour le peuple …. Assez simple le calcule pour voire que rien ne vas plus et l’on es pas a Las Vegas non non ….! Pas pour rien que sont armez provoque partout ou ils peux … une guerre replace les affaire … par le passez peut etre mais aujourd hui ???? refléchisez a sa …. avent qu’ils radioactive le quart de la planet et plus ………

    1. Intéressante votre orthographie.
      Personnellement je suis un poil dis-orthographique, des problèmes de dis-proprioception en serait l’origine.
      Mais pour vous la question ne se situe pas là mais plutôt dans la déculturation de notre époque en un mélange de français anglicisé, de manque de repère du sens de ce qui s’écrit et d’un je-m’en-foutisme très moderne, en quelque sorte.
      Celui qui détient le langage, détient le pouvoir, sachez le.
      Parce que c’est sa qualité et sa richesse qui mène au savoir, à la connaissance et à la compréhension du monde et, dès lors, apporte les moyens d’agir sur lui.
      Mais pour cela, c’est du travail, beaucoup de travail, long et fastidieux, croyez-moi, j’en sais quelque chose.

  5. Bah apparemment tout va bien là bas…. 200 000 chômeurs en moins, reprise économique mondial, pas de problème avec les banques aucun nuages à l’horizon les concernant (pas de bulles immobilière, pas de krach boursier etc..etc..) La vie est belle non?!!!.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page